Ce jeudi, Fost Plus a annoncé la construction de trois centres de recyclage en Belgique. Ils verront le jour à Charleroi (Hainaut) Beringen et Houthalen (Limbourg). "Ils représentent le dernier maillon de la création d'une économie circulaire locale des emballages. A la suite de l'extension du sac bleu et à l’installation de cinq nouveaux centres de tri, Fost Plus garantit désormais aux consommateurs que les déchets de leurs emballages ménagers, collectés sélectivement, soient recyclés près de chez eux en matières premières secondaires", indique l'organisation responsable de la promotion, la coordination et le financement des collectes sélectives, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers en Belgique.

90 000 tonnes de plastique supplémentaires

L'instauration du nouveau système de tri pour les sacs bleus a considérablement augmenté la quantité de plastique récoltée par Fost Plus. Mais outre la collecte, l'entreprise veut désormais être en mesure de traiter cette masse de déchets, comme l'explique Patrick Laevers, directeur général de Fost Plus.

"Nous collectons annuellement 90 000 tonnes d’emballages ménagers en plastique supplémentaires, triés par type dans cinq centres de tri belges de haute technologie. Nous remplissons ainsi deux conditions importantes pour le développement d'une chaîne de recyclage : des matériaux d’excellente qualité et leur approvisionnement constant. Aujourd'hui, nous avons conclu un contrat avec trois centres de recyclage de pointe à Beringen, Houthalen et Charleroi. Nous développons ainsi quatre nouvelles filières de recyclage sur le territoire belge, et d'autres suivront."

Patrick Laevers, directeur général de Fostplus : "Nous collectons annuellement 90 000 tonnes d’emballages ménagers en plastique supplémentaires." © FostPlus

D'ici 2023, la Belgique souhaite recycler 65 % des emballages ménagers en plastique. En 2020, la barre des 50 % a été atteinte, "un chiffre que l'Europe n'imposera que pour 2025. Les nouveaux centres de recyclage, qui recyclent de nouveaux types d'emballages en plastique provenant du nouveau sac bleu, tels que les sachets, films plastiques et barquettes, jouent un rôle clé dans la réalisation de ces objectifs", souligne Fost Plus.

Chaque centre aura sa spécialité

Les trois nouveaux centres recevront chacun une tâche bien précise. A Charleroi, le site de l'intercommunale Tibi s'occupera du recyclage de bouteilles en plastique de type PET (polytéréphtalate d'éthylène, soit les bouteilles en plastique les plus répandues). Et c'est le consortium formé par Sources Alma et Suez, expert en gestion des déchets et de l’eau, qui sera chargé de construire la première usine intégrée de recyclage de bouteilles en PET en Belgique. Elle aura une capacité de 40 000 tonnes de PET par an.

"Les bouteilles en PET collectées sur le marché belge seront transformées en PET recyclé d’excellente qualité pour des applications alimentaires. Le PET recyclé, ou r-PET, sera ensuite réintroduit sur le marché belge via les bouteilles d’eau des différentes marques de Sources ALMA et de leurs partenaires distributeurs", détaille Fost Plus.

Les bouteilles en PET collectées seront transformées en PET recyclé d’excellente qualité pour des applications alimentaires. © FostPlus

A Beringen ce sont les films PE, matériau le plus courant dans les films ménagers, qui seront recyclés. Enfin, à Houthalen, une chaîne mixte permettra de recycler des plastiques mélangés qui ne répondent pas aux exigences de qualité élevées des "mono-flux" et que les centres spécifiques ne peuvent pas traiter.

Au total, le projet des trois centres nécessitera plus de 700 millions d'euros d'investissement.

De l'emploi local

La construction de ces trois sites permet également de rapatrier en Belgique des tâches qui étaient effectuées à l'étranger. "Avec la construction de ces sites, nous transférons ainsi le recyclage des matériaux ayant lieu dans nos pays voisins vers la Belgique. En effet, une centaine d’emplois directs et au moins deux fois plus d'emplois indirects vont être créés. Les trois centres de recyclage seront opérationnels en 2022", conclut Fost Plus.

L'annonce a également été saluée par la ministre wallonne de l’environnement Céline Tellier. "Le Gouvernement wallon s’est clairement engagé à inscrire la Wallonie dans une double logique de zéro-déchet et d’économie circulaire. La Wallonie se met ici en capacité d’atteindre des objectifs très ambitieux en matière de recyclage des déchets d’emballages ménagers en plastique pour atteindre 70 % de recyclage à partir de 2030."