Conjoncture

L’économiste Geert Noels plaide pour le retour d’un système comme l’écu.

Parce que la vie n'est pas toujours un fleuve tranquille, et donne l'opportunité, au gré de ses aléas, de prendre du recul, ou de prioriser les choses, l'économiste Geert Noels, personnalité bouillonnante et célèbre en Flandre, s'est fendu d'un opus, "Gigantisme", qui interpelle sur le sens de l'économie aujourd'hui. "Ce livre, j'en ai fait une véritable mission. Je voulais l'achever, après 5 ans de recherches et de réflexions, pour qu'il suscite le débat. C'est ce que j'aime... Mon objectif, très modestement, est d'amener à penser ces petits changements qui permettent des grandes choses". Entretien.

Dans votre livre "Gigantisme", vous dénoncez certains aspects de la course à la grandeur. Vous seriez donc favorable à une certaine forme de protectionnisme?



(...)