"Un flux important" d'entreprises américaines présentes en Chine prévoient de localiser certaines de leurs opérations au Mexique, en raison de la guerre commerciale entre Pékin et Washington, a affirmé mardi la ministre mexicaine de l'Economie. 

Ces entreprises "tentent de se localiser au Mexique" a affirmé Graciela Marquez, lors d'un événement organisé par le magazine The Economist. "Elles cherchent à retourner au Mexique en raison des conflits commerciaux" entre les deux premières puissances mondiales, a ajouté la dirigeante.

18 mois de conflit

Les Etats-Unis et la Chine sont toujours embourbés dans une guerre commerciale, dix-huit mois après avoir commencé à s'imposer des taxes douanières punitives.

"Nous menons des discussions et recherchons les meilleurs espaces en terme de logistique, en terme de talents, pour que ces relocalisations aient lieu", a encore affirmé Mme Marquez. Les entreprises cherchant à s'implanter dans la région nord-américaine sont des sociétés "très innovantes", a-t-elle également déclaré.

L'assemblage de produits finis et de pièces pour les automobiles, les avions, et les biens de consommation durable sont des bastions de l'industrie manufacturière mexicaine, très axée sur le marché américain, destination de 80% des exportations du pays.