Le monde du football, ses salaires astronomiques et ses transferts aux montants des plus scandaleux n’échappent pas à la crise économique qui frappe tout un chacun. KPMG Football Benchmark vient de dévoiler sa mise à jour de la valeur des joueurs professionnels et donc, par ricochet, la valeur des différents clubs et championnats de football.

L’analyse est menée dans douze championnats : la D1 anglaise, française, espagnole, italienne, allemande, portugaise, néerlandaise, turque, française, brésilienne, argentine, belge et la D2 anglaise.

Mbappé, la poule aux oeufs d’or du PSG

Comme en 2020, c’est Kylian Mbappé qui trône en tête du classement. Si sa valeur a baissé de 15 millions d’euros, la tête du joueur du Paris Saint-Germain reste tout de même fixée à 185 millions d’euros. Il devance largement Harry Kane. L’attaquant des Spurs surgit en deuxième position avec une valeur estimée à 125 millions d’euros. Il est suivi par deux autres Anglais : Raheem Sterling et Jadon Sancho. Neymar et ses 115 millions n’arrivent qu’en cinquième position.

Le top 10 des joueurs ayant la valeur la plus élevée. © KPMG

Le premier Belge du classement est un certain Kevin De Bruyne. Le milieu de terrain de Manchester City et ses 114 millions d’euros figurent en huitième position. Dans l’ensemble, le top 10 conserve un accent des plus British : sept joueurs évoluent en Premier League, et cinq sont des joueurs anglais.

Leeds United, la meilleure croissance

C’est aussi en Angleterre qu’on trouve la meilleure performance collective des douze derniers mois. La valeur du noyau de Leeds United, promu en première division cette année, est passée de 110 à 240 millions d’euros. Fulham (également promu en Premier League) et les Wolverhampton Wanderers complètent le podium.

Les 10 clubs dont la valeur a le plus augmenté en 2020. © KPMG

Les autres clubs en croissance sont répartis un peu partout en Europe, notamment en Allemagne (RB Leipzig), en Espagne (Grenade) ou encore en Italie (Atalanta).

Messi et La Liga, les grands perdants

Au niveau national, c’est l’Espagne qui sort grande perdante de cette année. La valeur de La Liga a perdu 1,4 milliard d’euros sur douze mois (-21,1 %), suivie de près par la Premier League (-1,1 milliard). A l’inverse, des plus petits championnats comme la D1 portugaise ou la D1 turque sont parvenus à faire monter leur valeur globale.

Messi et Mbappé, les deux joueurs dont la valeur a le plus baissé en 2020. © Iconsport

Quant à Lionel Messi, il est le joueur dont la dévaluation a été la plus forte : - 25 millions d’euros. Désormais, l’Argentin ne vaut plus “que” 75 millions d’euros. A noter que s’il reste le joueur le plus cher du monde, Mbappé a enregistré la deuxième plus grosse baisse (- 15 millions).