"Pour que les voyageurs et les compagnies aériennes puissent se préparer, l'obligation de test pour les passagers voyageant par avion depuis l'étranger ne s'appliquera qu'à partir du 28 mars (dimanche) à minuit", a annoncé à la presse un porte-parole du ministère.

La mesure doit encore être confirmée vendredi par le conseil des ministres et s'appliquera au moins jusqu'au 12 mai.

La mesure s'appliquera "à tous ceux qui souhaitent entrer en Allemagne par voie aérienne", précise-t-il, ajoutant que les équipages des avions ne seraient pas concernés.

Dans des centres agréés ou par la compagnie

Ces tests, à la charge des voyageurs et qui devront dater de moins de 48 heures, seront effectués dans les centres agréés ou par la compagnie aérienne elle-même, seules les personnes testées négatives ayant ensuite le droit d'embarquer.

Le gouvernement n'a cependant pas précisé s'il devait s'agir d'un test PCR, au résultat plus fiable mais plus couteux, ou d'un simple test antigénique, dont le résultat est pratiquement immédiat mais moins fiable.

Sans le dire explicitement, cette mesure vise en particulier les très nombreux voyages d'Allemands sur l'île espagnole de Majorque. Destination très prisée des Allemands, au point d'être surnommé le "17e Land allemand", l'île n'est plus classée zone à risques depuis plusieurs jours.

Malgré les mises en garde du gouvernement, dont d'Angela Merkel elle-même, les Allemands se ruent en masse vers cette destination, dans les nombreux vols affrétés par les compagnies aériennes.