Selon les calculs de l'Office européen de statistiques Eurostat, la production industrielle a augmenté en novembre dernier de 2,5% dans la zone euro et de 2,3% dans l'Union européenne par rapport à octobre 2020. La production reste toutefois freinée par le coronavirus, en recul de 0,6% dans la zone euro et de 0,4% dans l'UE par rapport à novembre 2019.

En comparaison avec le mois précédent, par secteur, la production a augmenté pour les biens d'investissement et les biens intermédiaires en novembre 2020, dans la zone euro comme au sein de l'Union européenne. À l'inverse, celle des biens de consommation durables et non durables, ainsi que la production d'énergie ont diminué.

L'Irlande et la Grèce en tête, la Belgique en baisse

Parmi les États membres de l'UE, l'Irlande (+52,8%), la Grèce (+6,3%) et le Danemark (+5,3%) enregistrent les plus fortes hausses entre octobre et novembre derniers. Le Portugal (-5,1%), la Belgique (-3,5%) et la Croatie (-2,6%) accusent pour leur part les baisses les plus marquées.

Toutefois, sur une base annuelle, ce sont la Bulgarie (-5,0%), la France (-4,9%) et l'Italie (-4,2%) qui sont les plus touchées. Les plus fortes hausses ont été observées en Irlande (+40,8%), en Grèce (+8,8%) et en Pologne (+2,9%). La Belgique a, pour sa part, vu l'ensemble de sa production industrielle diminuer de 0,4% par rapport à novembre 2019.

Dans la zone euro, la production a reculé en un an de 5,0% pour l'énergie, de 2,5% pour les biens de consommation non durables et de 0,4% pour les biens de consommation durables. Au sein de l'UE, la baisse est comparable pour l'énergie (-5,3%) et les biens de consommation non durables (-2,6%). Les biens de consommation durables y sont toutefois en hausse (+1,4%). La production des biens intermédiaires (+1,1% en zone euro ; +1,7% dans l'UE) et d'investissement (+0,1% en zone euro ; +0,4% dans l'UE) a également augmenté.