Ce n'était plus arrivé depuis 2009. En novembre, l'indice des prix à la consommation est passé en négatif en Chine. Selon des chiffres publiés ce mercredi par le Bureau national des statistiques, l'indice a reculé de 0,5 % sur un an en novembre, alors que les analystes sondés par l'agence Bloomberg tablaient en moyenne sur un taux nul.

Le chiffre publié constitue un fort ralentissement par rapport à octobre (+0,5 % sur un an) et septembre (+1,7 %). En 2009, l'inflation négative était due à la crise économique. Onze ans plus tard, ce recul est notamment dû à la chute des prix des produits alimentaires, particulièrement du porc, qui ont reculé de 12,5 % sur un an en novembre. Denrée très prisée en Chine, son prix influence fortement l'équation qui permet de calculer l'indice d'inflation.

Une baisse liée à la chute des prix de la viande de porc. © AFP

Les prix du porc avaient enregistré en octobre leur première baisse depuis 19 mois dans ce pays frappé par une épidémie de peste porcine africaine qui a décimé le cheptel. Cette crise a provoqué ces dernières années un doublement des prix du porc.

Nouvelle encourageante pour les producteurs, l'indice des prix sortie d'usine a reculé mais moins que prévu en novembre : -1,5 % sur un an contre 1,8 % selon les analystes. Les prix à la production avaient encore baissé de 2,1 % en octobre.