Les éleveurs de viande bovine font beaucoup d'efforts pour produire de la viande de manière durable, selon les premiers résultats du moniteur de durabilité de Belbeef, l'organisation interprofessionnelle du secteur de la viande bovine belge. L'organisation représente selon elle 85 % de la production de viande bovine. Sur base de 45 initiatives, le moniteur examine les efforts déployés par les éleveurs de bétail dans le domaine de la durabilité.

Par exemple, sept éleveurs sur dix stockent activement du CO2 dans le sol, par exemple en utilisant du fumier de ferme, du compost certifié, ou en alternant la culture entre prairies et terres arables. Et plus de la moitié des éleveurs utilisent des sources d'eau alternatives, telles que l'eau de pluie ou l'eau de nettoyage, pour utiliser moins d'eau souterraine. Un éleveur de bétail sur cinq investit dans l'énergie durable, comme des panneaux solaires.

Le moniteur indique aussi que des éleveurs font des efforts pour entretenir les prairies, pour fournir des abris aux hirondelles, les chauves-souris et les hiboux, pour nourrir les animaux avec des produits résiduels de l'industrie alimentaire. Beaucoup d'efforts ont aussi été faits pour la vente directe.

C'est la première fois que la durabilité du secteur a été examinée par Belbeef, qui représente 3 600 éleveurs. "Les résultats servent donc de mesure de base", explique Tom De Winter de Belbeef. "Ces premiers résultats seront utilisés comme référence, après quoi le moniteur sera remis à jours tous les trois ans".