L'édition 2021 de la Foire de Libramont est annulée en raison de la crise du coronavirus et de l'incertitude qui continue à planer sur l'organisation de grands événements cet été, annoncent vendredi ses organisateurs. Le grand rendez-vous agricole, qui avait déjà dû faire l'impasse en 2020 en raison de la crise sanitaire, était programmé en juillet et la campagne de réservation des stands devait débuter cette semaine. Un coup dur pour les organisateurs, partenaires, mais aussi pour le monde agricole et toute une région, l'évènement attirant chaque année quelque 200.000 visiteurs, belges et étrangers. La déclinaison forestière de l'événement à Bertrix, "Demo Forest", est également annulée cette année.

La Foire de Libramont sera dès lors de retour en 2022, du 29 juillet au 1 août, pour sa 86e édition, "la seule perspective raisonnable à ce jour", reconnaissent ses organisateurs, qui ajoutent ne pouvoir retarder davantage leur décision, par respect pour les exposants et partenaires.

Déjà 2022

Les organisateurs de la Foire de Libramont avaient noué une collaboration avec l'Université de Liège pour établir un protocole opérationnel et scientifique, ce qui nourrissait un certain optimisme, mais le comité de concertation du 23 avril dernier, qui n'a pu se positionner sur le sort des grands événements de l'été, la pandémie évoluant trop lentement dans le bon sens, a douché ces espoirs.

La Foire, dont la société organisatrice s'appelle désormais "Libramont Coopéralia", est donc déjà tournée vers 2022. Les inscriptions pour la prochaine édition seront ouvertes fin mai. D'ici là, une deuxième édition de "Libramont on Tour", visant à mettre en avant le monde agricole, est envisagée.

Avant la crise sanitaire actuelle, la dernière annulation de la Foire de Libramont remontait à 1971. Cette année-là, une manifestation de 100.000 agriculteurs européens avait tourné à l'émeute dans les rues de Bruxelles, occasionnant d'importants dégâts matériels, des dizaines de blessés et même un mort.