En 2020, dans le contexte de la crise du Covid-19, deux appels à projets avaient été lancés permettant d'attribuer une bourse de 700 euros à des journalistes indépendants pour financer un reportage, que ce soit pour la presse écrite, un média audiovisuel ou un site internet. Pour ce faire, une subvention exceptionnelle avait été accordée à l'Association des journalistes professionnels (AJP).

Le fonds freelance va donc être prolongé en 2021 afin d'octroyer environ 300 bourses supplémentaires. Le premier appel sera réservé aux journalistes n'ayant pas encore bénéficié de ces aides.

L'année dernière, sur sept mois, près de 300 000 euros ont été répartis entre 275 journalistes indépendants, dont 227 n'avaient jamais eu recours au Fonds pour le journalisme précédemment. 248 travaux concernaient la presse écrite, 69 la photo, 34 la radio et 29 la télévision.

"Si l'activité journalistique n'est plus aussi gravement touchée en ce début 2021 qu'elle ne l'était au printemps 2020, il reste plusieurs secteurs à l'arrêt, ce qui réduit les possibilités de travail pour certains journalistes qui couvrent par exemple le domaine culturel, le sport amateur ou la gastronomie. Un soutien reste donc nécessaire", souligne la ministre des Médias, citée dans le communiqué.

Le gouvernement de la FWB a en outre décidé de préserver le financement de la création radiophonique pour 2021 en prévoyant un budget dédié de 398 000 euros. "Une réflexion sera également engagée pour octroyer un subventionnement suffisant à la création radiophonique en Fédération Wallonie-Bruxelles et ce de manière pérenne", précise le cabinet.