Le gouvernement flamand a décidé de débloquer 30 millions d'euros supplémentaires pour relancer le secteur du tourisme en 2021. L'initiative a été qualifiée mardi de "bouée de sauvetage" par Zuhal Demir (N-VA), ministre flamande du Tourisme. Les bénéficiaires disposeront d'un délai de cinq ans pour rembourser 75 % de l'aide perçue. Les entrepreneurs du tourisme social ne devront quant à eux rembourser que 60% des prêts.

Si les mesures de soutien précédentes ont aidé, elles n'empêchent pas que de nombreuses entreprises ont dû puiser dans leurs réserves pour régler leurs dépenses courantes, déclare la ministre. Des études récentes montrent par ailleurs que la moitié du secteur ne dispose pas de réserves financières suffisantes pour faire face à six mois de crise sanitaire supplémentaires.

Le programme de soutien de 30 millions d'euros proposé par le gouvernement flamand permettra aux entreprises de réclamer une aide allant jusqu'à 200 000 euros. L'évaluation des dossiers sera assurée par l'agence flamande en charge du tourisme, Toerisme Vlaanderen, et l'agence flamande pour l'innovation et l'entrepreneuriat (VLAIO).

Les dégâts causés par la crise du coronavirus sur le secteur touristique flamand sont estimés à quelque 17 milliards d'euros.

18 millions au sud du pays

Côté wallon, le gouvernement a annoncé plusieurs plans d'aide successifs depuis le début de la crise en mars 2020. Le dernier en date remonte au 16 novembre, lorsqu'un montant de 2 390 000 € a été débloqué, notamment pour venir en aide aux gîtes de plus de dix personnes, aux acteurs du tourisme social ou encore aux attractions touristiques. "Au total, plus de 18 millions € ont été débloqués par la Wallonie pour soutenir le secteur touristique depuis le début de la crise sanitaire", souligne les autorités compétentes.