Vers 08H45 GMT (10H45 à Paris), la livre prenait 0,44% face au billet vert, à 1,2852 dollar.

Face à la devise européenne, elle gagnait 0,33% à 92,28 pence pour un euro.

La semaine dernière, elle a perdu 3,6% face aux deux devises.

Pour Neil Wilson, analyste de Markets.com, la hausse de la livre lundi pourrait être à mettre sur le compte de "l'absence d'informations négatives" sur le Brexit après une semaine de frictions entre Bruxelles et Londres.

La devise britannique reste cependant proche de ses plus bas depuis mars et depuis presque deux mois, atteints vendredi, respectivement face à l'euro et au dollar.

"Les chances d'un Brexit dur (sans accord commercial, ndlr) ont énormément augmenté la semaine dernière, alors que les négociations avec l'Union européenne sont bloquées", a expliqué Jeffrey Halley, analyste pour Oanda.

Un échec des négociations commerciales signifierait que les échanges entre le Royaume-Uni et l'Union européenne seraient régis par les règles de l'Organisation mondiale du Commerce à l'issue de la période de transition qui s'achève fin décembre, avec des droits de douane sur une multitude de produits, potentiellement très coûteux pour de nombreux secteurs, comme s'en inquiètent les représentants sectoriels et milieux d'affaires.

Le projet du Premier ministre britannique Boris Johnson de revenir sur l'accord encadrant le Brexit, conclu l'an passé, a déclenché la semaine dernière la colère des Européens et rendu encore plus difficiles les négociations. Le texte doit être examiné lundi devant la Chambre des Communes, lors de ce qui devrait être une "session parlementaire orageuse", a prédit Michael Hewson, pour CMC Markets.

Bon nombre de députés, même parmi les Conservateurs du parti de Boris Johnson, sont opposés à ce texte.

Par ailleurs, cette semaine, les investisseurs suivront les conclusions des réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine mercredi, et de la Banque d'Angleterre jeudi.

L'euro, lui, progressait aussi face au billet vert, gagnant 0,12% à 1,1860 dollar.