Bien qu'ils demeurent les plus populaires, avec une part de marché de plus de 80%, les véhicules à carburant classique ont ainsi enregistré des ventes en baisse de moitié lors du deuxième trimestre.

Près de 130.000 nouvelles voitures électriques ont été écoulées lors de ces trois mois, soit une hausse de 53%. Les modèles hybrides restent l'alternative la plus populaire au carburant classique dans l'UE, avec une part de marché de 9,6%.