Alors que les 27 États membres de l'Union européenne viennent de s'accorder sur un Plan de relance économique post-Covid et sur le cadre budgétaire 2021-2027, les agriculteurs découvrent le montant du budget de la prochaine Pac (Politique agricole commune). Sans surprise, il est revu à la baisse (de 10%) puisque le budget général l'est aussi.

L'enveloppe réservée à l'agriculture est de 356,3 milliards d'euros, dont 258,6 milliards d'euros pour le premier pilier (les aides directes aux agriculteurs) et 77,8 milliards pour le second pilier (la politique de développement rural). Le budget de la Pac sera complété par une partie des financements dévolus au plan de relance économique de l'Union européenne.

Pour le syndicat agricole wallon FWA, il y a matière à déception. "La Fédération wallonne de l’Agriculture a maintes fois dénoncé le caractère insuffisant des diverses propositions budgétaires au regard des ambitions environnementales et climatiques assignées à la PAC. La FWA regrette dès lors vivement la nouvelle diminution du budget total de la PAC, preuve, s’il en est, que les dirigeants européens n’ont pas reconnu à sa juste valeur le rôle de l’agriculture et le caractère stratégique de notre approvisionnement alimentaire. A se demander si la sécurisation de l’approvisionnement alimentaire de près de 500 millions d’européens constitue une priorité pour nos dirigeants ! En outre, il est tout à fait significatif que l’accord final ne fasse aucune mention du revenu agricole ni du renouvellement des générations. C’est une amère déception pour la FWA", écrit le syndicat dans un communiqué.

L'autre syndicat agricole wallon, la Fugea, ne dit pas autre chose. "C'est une déception pour la Fugea qui se bat depuis de nombreuses années pour un autre système agricole et alimentaire. Sur le terrain, nos agriculteurs font évoluer leurs pratiques afin de concilier production et durabilité. La transition est en cours et la crise du Covid-19 a rappelé qu’elle était nécessaire. Mais pour être amplifiée, elle doit être encadrée par des politiques fortes et ambitieuses. Ce qui n’est pas le cas avec un budget à la baisse", indique la Fugea mercredi.

Près de 15% en moins pour la Belgique

La Belgique recevra 3,6 milliards d'euros du budget total de la Pac et c'est une forte diminution par rapport à la précédente enveloppe. "La FWA souligne que notre pays enregistre une baisse disproportionnée de 14,8 % en prix constants par rapport au cadre financier pluriannuel précédent. La FWA note l’allocation particulière de 100 millions d’euros attribuée à la Belgique au sein du second pilier mais se pose des questions fondamentales sur les modalités précises d’utilisation de ces montants", soulignent les responsables de la FWA.