Face aux fausses informations qui circulent sur internet, l'Agence wallonne pour une vie de qualité (AViQ) rappelle jeudi dans un communiqué que le droit aux allocations familiales n'est pas lié à la fréquentation scolaire jusqu'aux 18 ans de l'enfant. 

Une caisse wallonne d'allocations familiales a prévenu l'AViQ lundi que de "fausses informations émanant d'un site internet de fake news" circulaient à propos de ce droit. Un article, intitulé 'Les parents dont les élèves ne retournent pas à l'école perdront les allocations familiales' a ainsi été partagé plus de 50.000 fois, pointe l'agence wallonne.

Cette dernière tient donc à attirer l'attention sur le fait que les caisses d'allocations familiales et l'AVIQ ne vérifient pas la fréquentation scolaire jusqu'au 31 août de l'année des 18 ans d'un enfant.

"Au-delà des 18 ans, dans certains cas, la fréquentation scolaire est un critère pour continuer à bénéficier des allocations familiales", précise-t-elle. "Cependant, dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, la Région wallonne a pris des mesures pour garantir la continuité des paiements et ne pas tenir compte de la fréquentation scolaire. Ainsi il a été décidé de déroger à l'obligation de suivre les cours à raison d'au moins 17h par semaine pendant la durée du confinement dans l'enseignement non supérieur."

L'arrêté pris dans le cadre des pouvoirs spéciaux concernant cette disposition a été approuvé en première lecture par le gouvernement wallon le 10 avril dernier. Une approbation définitive est attendue prochainement.