La récession mondiale, consécutive aux mesures de confinement pour endiguer la pandémie de Covid-19, sera plus forte que prévu cette année, selon les dernières prévisions du Fonds monétaire international publiées mercredi. 

Le FMI table désormais sur une contraction du PIB mondial de 4,9% contre 3% en avril. Toutes les régions du monde sont concernées par ces projections pessimistes. Le PIB des Etats-Unis, première économie du monde, va ainsi plonger de 8% contre 5,9% estimé précédemment.

De plus, l'institution de Washington estime que la reprise attendue en 2021 sera moins soutenue qu'initialement projeté (+5,4% contre 5,8%). Et au total, cette crise va induire une perte cumulée de plus de 12.000 milliards de dollars pour l'économie mondiale en deux ans.

© AFP