En termes de salaire brut, le gouverneur de la Banque nationale belge est le régulateur le mieux payé de la zone euro. L'année dernière, il percevait 506 606 euros, à partir du 1er janvier son salaire passera à 450 000 euros, selon les informations de De Standaard.

La proposition d'abaisser le salaire du gouverneur et du (futur) vice-gouverneur vient de Pierre Wunsch lui-même. En abaissant son salaire, celui-ci espère faire d'une pierre deux coups. Non seulement il se montre sensible à la critique de longue date à propos des hauts salaires mais cela lui permet également de de mettre en œuvre une modération salariale beaucoup plus large à la Banque nationale, surtout pour les travailleurs les plus anciens.

Cette diminution de salaire permet de réduire la différence entre le gouverneur et les membres du comité exécutif. En 2019, Pierre Wunsch, qui supervise également de nombreuses tâches opérationnelles, a gagné 44% de plus que les cinq membres du conseil d'administration de la Banque nationale qui avaient reçu 349 383 euros bruts, sous un statut d'indépendant.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de décision est prise puisqu'en 2014, les salaires des administrateurs avaient déjà été réduits de 12%.