C'est davantage qu'en mai (près de 289,5 milliards d'euros) et en avril (285,2 milliards).

L'encours des comptes d'épargne réglementés ne cesse de battre des records malgré la faiblesse des taux d'intérêt. La crise du coronavirus et les mesures de confinement ont permis aux Belges de moins consommer et les ont poussé à épargner davantage. Selon la BNB, les ménages belges ont pu épargner pas moins de 19,1% de leurs revenus au cours du premier trimestre. C'est un record et nettement plus qu'au cours des trois mois précédents, lorsque le taux d'épargne n'était "que" de 12,7%.