Au mois d'octobre, le nombre d'heures d'intérim prestées a augmenté de 3,46% par rapport au mois précédent. Cette hausse résulte d'une évolution positive dans les deux segments: le nombre d'heures prestées a augmenté de 3,99% du côté des ouvriers et de 2,81% du côté des employés.

Par rapport au mois d'octobre 2019, le secteur de l'intérim affiche toutefois une baisse de 8,15%. Ce chiffre résulte d'une diminution de 10,09% dans le segment des ouvriers, et de 5,42% dans le segment des employés.

L'intérim est perçu comme un bon baromètre de la conjoncture car la main-d'œuvre intérimaire est souvent la première à faire les frais d'une crise économique, mais aussi la première à profiter d'une reprise.