Conjoncture

Combien coûte le soutien aux énergies renouvelables, et singulièrement à la production d’électricité verte ? Alors que la lutte contre le réchauffement climatique est l’un des thèmes importants de la campagne électorale, nous avons voulu répondre à cette question délicate. Le but est d’objectiver un débat assez complexe, en publiant des chiffres par région et par fournisseur d’énergie.

Disons-le d’emblée, réunir des statistiques à ce sujet n’est pas chose aisée. Nous sommes partis de chiffres publiés par la Creg, le régulateur fédéral de l’énergie, dans son étude de mars 2019 sur les différentes composantes de la facture d’électricité.

Une compétence régionale… sauf les éoliennes en mer

Première précision, le soutien aux énergies renouvelables est une compétence en grande partie régionalisée  : les Bruxellois, les Flamands et les Wallons paient donc un prix différent pour le soutien au renouvelable dans leur Région respective.

Il existe cependant une exception  : les éoliennes en mer du Nord ont été érigées avec le soutien d’une surcharge fédérale reprise dans les tarifs d’Elia, le gestionnaire du réseau haute tension. Les ménages flamands, bruxellois et wallons paient donc quasiment le même montant pour soutenir les éoliennes offshore. Un montant identique, mais qui évolue en fonction de sa consommation d’électricité.