Les 262 municipalités du sud du pays vont devoir absorber un surcoût de 342 millions d'euros en 2020 suite à une série de mesures prises par le Fédéral et la Région wallonne, a calculé l'Union des villes et communes de Wallonie(UVCW) qui en fait part dans L'Echo vendredi. 

L'Union accuse le Fédéral et Région wallonne de reporter une série de charges financières sur le dos des communes. Une des hypothèses émanant des estimations de l'UVCW, table sur un surcoût de 299,1 millions en 2019. Cette inflation des coûts "devrait continuer à progresser jusqu'en 2020 pour atteindre un surcoût total de 342,4 millions". La situation va s'améliorer ensuite "et suivre une courbe descendante pour atteindre un surcoût total de 243,4 millions en 2024."

Ces chiffres résultent d'une série de mesures dont, entre autres, les frais administratifs exigés par le Fédéral pour le prélèvement des recettes additionnelles à l'impôt des personnes physiques, les effets du tax shift sur la réduction de la base taxable en matière d'additionnels à l'IPP, le gel de l'indexation du matériel et de l'outillage, le surcoût lié aux certificats verts, la réforme des zones de secours.

Sans compter une problématique connue, celle des coûts des pensions des agents statutaires communaux financés par les municipalités wallonnes qui explosent. Selon les prévisions calculées par l'UVCW, ce coût a représenté 245 millions d'euros en 2018 et "à l'horizon 2025, ce sera 363 millions par an", soit 118 millions de plus qu'en 2018.

Pour Pierre-Yves Dermagnes (PS), le ministre en charge des Pouvoirs locaux en Wallonie, la situation est préoccupante. "Il faut un discours vérité. L'état des finances communales est catastrophique. C'est la législature de la dernière chance pour les finances communales. Toutes les décisions prises doivent respecter le principe de la neutralité budgétaire. Il faut également trouver des solutions pérennes pour les soulager" insiste-t-il non sans appeler le fédéral à ses responsabilités. "Tous les niveaux de pouvoirs doivent prendre leurs responsabilités, en ce compris le fédéral."