Bruxelles, Francfort et Paris entamaient la séance de mardi sur une note positive, saluant l'accord à Bruxelles sur le plan de relance européen. Les hausses devaient rapidement être portées au-delà du pourcent, Amsterdam rechignant un peu avant de suivre le mouvement légèrement à la traine. Vers 11h00, le BEL 20 gagnait 1,7 pc à 3.587 points avec 15 de ses éléments dans le vert, emmenés par les banques où KBC (55,92) et ING (6,87) bondissaient de 4,5 pc chacune, Ageas (35,18) s'appréciant de 1,5 pc. AB InBev (48,03) progressait de 2,2 pc, tandis que WDP (26,10) ajoutait 2,2 pc à ses gains antérieurs. Solvay (73,04) était en hausse de 0,5 pc, arGEN-X (238,00) et Galapagos (186,30) gagnant 0,6 et 0,2 pc, alors que UCB (112,65) reperdait 0,2 pc. Proximus (18,24) et Telenet (36,92) reperdaient quant à eux 0,4 pc, tandis que Orange Belgium (14,40) abandonnait par ailleurs 1,5 pc contrairement à Bpost (6,04), qui s'appréciait de 2,8 pc. Aperam (24,73) et Umicore (45,20) remontaient de 0,9 et 1,4 pc, GBL (77,10) et Ackermans (117,40) gagnant 1,6 et 1,2 pc.

Kinepolis (36,95) et Econocom (2,26) rebondissaient de 3,1 et 3,7 pc, tandis que Qrf (12,10) et Retail Estates (63,70) gagnaient 3,4 et 2,7 pc en compagnie de KBC Ancora (32,30), Vastned Retail Belgium (32,80) et Iep Invest (8,55), en progrès de 2,4 à 2,5 pc. CFE (60,40) et Bekaert (17,83) étaient également positives de 2,5 et 2,1 pc, Jensen (21,60) s'appréciant de 2,4 pc. Kiadis (2,14) et Biocartis (4,84) valaient enfin 4,4 et 4,1 pc de plus que la veille, Mithra (19,14) et Celyad (9,81) gagnant 3,6 et 2,7 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,1445 USD dans la matinée de mardi, contre 1,1435 la veille vers 16h30. L'once d'or gagnait 6,30 dollars à 1.823,90 dollars et le lingot se négociait autour de 51.265 euros, en progrès de 130 euros.