La pandémie de coronavirus a rendu encore plus nantis les super-riches du monde entier, selon une étude réalisée par le cabinet de conseil PwC et la banque suisse UBS. Fin juillet, le total des actifs des plus de 2.000 milliardaires du monde avait atteint un niveau record d'environ 10,2 billions de dollars, selon l'analyse publiée mercredi. Le précédent pic était de 8,9 billions de dollars, atteint fin 2017.

L'augmentation de la richesse des super-riches est due en partie à la reprise des marchés boursiers, tandis que les investissements dans des domaines à croissance rapide tels que la technologie et les soins de santé en particulier se sont avérés être des moteurs de richesse, selon l'étude.

Il y a actuellement 2.189 hommes et femmes qui ont des fortunes de plus d'un milliard de dollars.

Les liquidités, l'immobilier et les produits de luxe ainsi que les actions et les actifs des entreprises ont été pris en compte dans l'évaluation de leur fortune, tandis que le passif en était déduit.

Pour ce rapport, UBS et PwC ont analysé les données de 2.189 milliardaires dans 43 pays et ont mené des entretiens avec 60 d'entre eux.