Les petites et moyennes entreprises font face à une forte augmentation du nombre de factures susceptibles de ne jamais être payées, ressort-il d'un baromètre effectué auprès de 1.030 PME en Belgique et aux Pays-Bas commandé par la société de logiciels Exact et publié mercredi. Selon cette enquête en ligne réalisée fin 2020, les entreprises de 5 à 50 employés comptent en Belgique 12 % de factures en retard, que les PME ne pensent jamais percevoir. Les retards de paiement occasionnent un déficit de trésorerie constant d'1,7 milliard d'euros.

Dans le secteur des services, les PME s'attendent même à ce que 23 % de leurs factures ne soient jamais payées. Pour la construction, la proportion atteint 15 %, pour le commerce 14 % et pour l'industrie manufacturière 13 %.

En 2018, le pourcentage moyen de factures en retard que les PME pensaient ne jamais percevoir n'était que de 2 %.