La Première ministre Sophie Wilmès vient d'annoncer, au terme d'un nouveau CNS ce mercredi 13 mai, la poursuite du plan de déconfinement de la Belgique. Le point, niveau commerces et métiers de contact.

C'était promis, au cas où les marqueurs chiffrés de l'épidémie restaient positifs, c'est désormais acté : le déconfinement des commerces et services se poursuivra ce lundi 18 mai, date de l'entame de la phase 2 du plan concocté par le GEES. Après la réouverture de la quasi globalité des commerces ce lundi 11 mai (moyennant le respect de strictes conditions d'accès et de distanciation), on y voit désormais encore plus clair, notamment concernant la réouverture des salons de coiffure, d'esthétique ou de tatouage.

Ces métiers de contact pourront reprendre leur activité dès le lundi 18 mai, mais uniquement sur rendez-vous. Les mesures de distanciation restent bien entendu de mise dans les salons (de coiffure, etc.) où tant les clients que le personnel devra obligatoirement porter un masque.

Concernant les marchés, ils pourront à nouveau se tenir sur nos places publiques dès ce lundi. Mais il y a des limites : l'accord des autorités communales préalable sera requis, pas plus de 50 échoppes pourront s'y trouver, et l'établissement d'un plan de circulation sera requise. Le port du masque sera obligatoire pour les marchands ambulants. Concernant les chalands, ils ne sont pas obligés d'être porteurs d'un masque, mais c'est "vivement conseillé".