Le VDAB, service régional flamand de l'emploi, a reçu directement l'an dernier 240.811 offres d'emploi, soit 17,6% de moins qu'en 2019, a annoncé lundi la ministre flamande de l'Emploi, Hilde Crevits. Cette chute est essentiellement due à la crise du coronavirus.

Logiquement, les secteurs les plus touchés par les mesures sanitaires sont ceux qui ont enregistré les plus fortes baisses du nombre d'offres d'emploi: horeca et tourisme (baisse de près de 50%), loisirs, culture et sport (-30%). 

Le nombre d'emplois vacants a également fortement diminué dans les services aux entreprises, notamment les cabinets de conseil, les ingénieurs, les architectes, les services de nettoyage et de commande (-35 %), ainsi que dans la fabrication de machines et d'équipements (-30 %) et dans l'industrie du bois et du mobilier (-26 %).

Le secteur des soins a connu une tendance inverse avec une hausse des emplois disponibles, tout comme le secteur primaire, celui de l'énergie, de l'eau et du traitement des déchets.