Moins de 5 % des employés belges reçoivent une indemnité mensuelle de bureau fixe pour le télétravail. C'est ce que révèlent ce mardi les nouveaux chiffres de la société de RH Partena. L'organisme a analysé les données de 260 000 employés. Selon Partena, entre le 1er janvier 2020 - donc pré-coronavirus - et le 30 avril de cette année, 4,2 % des employés belges ont déjà reçu une indemnité de télétravail. En moyenne, cela a représenté 74 euros nets.

La pandémie et le travail à domicile qui en découle ont fait augmenter considérablement le nombre d'employés bénéficiant d'une allocation de télétravail. Partena mentionne une multiplication par 21. En avril, par exemple, il était de 3,7 % des salariés. "Ce chiffre est la valeur la plus élevée depuis le début de la crise, quand 0,2 % des employés étudiés ont reçu une allocation en janvier 2020".

L'employeur peut accorder une indemnité forfaitaire mensuelle d'un montant maximal de 129,48 euros aux salariés qui télétravaillent structurellement et régulièrement une partie substantielle de leur temps, explique la société de RH. Pour les mois du deuxième trimestre, ce montant a été temporairement porté à 144,31 euros. L'indemnité couvre toutes sortes de dépenses, telles que l'utilisation du matériel de bureau de l'employé, la consommation d'eau, de gaz et d'électricité ou le café et les collations.