Les dégâts sur l'économie liés à l'épidémie du nouveau coronavirus peuvent être estimés à 16 milliards d'euros, a indiqué mercredi matin l'association des entrepreneurs flamands Voka. "Notre économie ne pourra pas survivre sans mesures de soutien supplémentaire. L'impact économique aujourd'hui dépasse déjà celui observé dans la foulée des attentats il y a quatre ans", commente Hans Maertens, administrateur délégué du Voka. "Les chiffres étaient déjà alarmants avant la nouvelle série de mesures (décidées mardi soir, NDLR). Les conséquences dépassent les secteurs horeca et du commerce et concernent potentiellement toutes les entreprises. Nous devons donc tout mettre en œuvre pour que cette crise ne soit pas pire que la crise du crédit de 2008-2009", commente le Voka.

L'association appelle tous ses membres à suivre de près les dernières mesures annoncées par les autorités.