En 2019, 41% des dépenses de l'ONSS étaient consacrées aux pensions, indique jeudi ce dernier dans son rapport annuel. 

Venaient ensuite: les soins de santé (30%), le poste maladie et invalidité (11%), le chômage (6%) et les vacances annuelles (6%). L'ONSS a perçu 61,6 milliards de cotisations, a reçu 7,8 milliards de subventions de l'Etat et 13,4 milliards d'euros de financement alternatif. Le total des recettes était de 87,5 milliards d'euros pour 84,6 milliards d'euros de dépenses.

L'ONSS recensait l'an dernier 245.000 employeurs et 4 millions de travailleurs assujettis.

La sécurité sociale, créée en 1944, a célébré ses 75 ans l'an dernier.