La demande mondiale de pétrole devrait s'effondrer de 9,3 millions de barils par jour (mbj) cette année, en raison de la paralysie économique planétaire générée par la pandémie de Covid-19, a indiqué mercredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Cette chute "historique" ramènera la consommation mondiale à son niveau de 2012, s'établissant autour de 90,6 mbj, estime l'agence basée à Paris, qui mise cependant sur une reprise "progressive" au cours du second semestre

© AFP