Conjoncture

S’il ne refuse jamais de répondre aux questions de journalistes au sujet de son "terrain de jeu" favori (le business des droits de retransmissions sportives à la télévision), le Belge Pierre Maes a toujours été un homme de l’ombre. Cela fait plus de 25 ans que ce sportif amateur affûté - il s’apprête, cet été, à parcourir à pied les 625 km de la Grande traversée des Alpes en 17 jours ! - évolue dans les coulisses internationales de l’industrie de la télévision.

(...)