Mais il faudra encore s’armer de patience avant de voir un vaccin contre le Coronavirus en Belgique. Il n’est pas pour demain mais peut-être pour mars 2021. Du moins, c’est ce qu’espère l’Institut de santé publique, Sciensano. Il faut en moyenne 3 à 36 mois pour la production d'un vaccin, selon Sanofi. La recherche peut elle prendre bien plus de temps. Par exemple, il a fallu 30 ans à GSK pour développer un vaccin qui permet de réduire les risques d'une contamination par la malaria. Un développement qui coûterait entre 400 et 700 millions d’euros aux laboratoires pharmaceutiques. Des chiffres avancés par plusieurs sites spécialisés et confirmés par la porte-parole de GSK, Elisabeth Van Damme.

Pas de chiffres clairs

Le prix de fabrication d’un vaccin excède largement le prix que vous allez payer en pharmacie pour l’obtenir. Impossible pour Philippe Landercy, superviseur de production retraité de chez GSK, de donner un prix exact. “Il faut prendre en compte tout ce qui est autour : les matières premières, le personnel, les bâtiments, les mois de recherches et les essais cliniques qui coûtent énormément d’argent”. Pas de montant exact car tout dépend du temps et de la technologie utilisée pour développer le vaccin. Seule une fourchette de 400 à 700 millions d’euros d’investissements peut être évoquée. Néanmoins, ces chiffres ne sont qu'un indicateur. Selon la porte-parole de GSK et l'Association générale de l’Industrie du médicament, les montants peuvent énormément varier d’un vaccin à l’autre. A titre d'exemple, GSK a dépensé un milliard d'euros l'année dernière pour la recherche et le développement de ses vaccins. 

Négociations au sommet

Précisons que le prix des vaccins est établi par l’entreprise pharmaceutique elle-même. Un prix qu’elle soumet ensuite à ses clients, principalement les Etats, avec qui elle négocie. Ils achètent en grande quantité les vaccins qu’ils mettent ensuite à disposition de leurs citoyens. Selon la chargée de communication de GSK, Elisabeth Van Damme, deux facteurs entrent en compte dans l’établissement du prix d’un vaccin : le pouvoir d’achat des populations ciblées par ce vaccin et la technologie employée pour le développement de celui-ci. De ce fait, un vaccin ne sera pas vendu au même prix dans un pays riche que dans un pays pauvre. En Belgique, il varie entre 10 et 100 euros la dose.

Le vaccin contre le covid-19

Dans le cadre du vaccin contre le Coronavirus, c’est l’Union européenne et non la Belgique qui a négocié. En effet, l’Union a déjà pré-commandé un total d'un milliard et demi de doses auprès de six laboratoires pharmaceutiques différents. Ensuite, ce seront aux Etats de finaliser l’achat de ce vaccin en fonction des quantités dont ils ont besoin. Son prix n’est pas encore connu mais il ne devrait pas excéder les 15 euros la dose.