Conjoncture Énormément d’acteurs se renseigneraient en vue de construire des centrales à gaz. Ils n’attendent plus que la loi de Marghem leur octroyant des subsides.

On le sait, la Belgique doit construire environ neuf centrales à gaz d’ici 2025 si elle veut sortir du nucléaire, comme le prévoit la loi. Selon bon nombre d’experts consultés, il n’est pas (encore) trop tard, à condition que le cabinet de la ministre de l’Énergie, Marie-Christine Marghem (MR), fasse rapidement voter son mécanisme de subsides aux nouvelles capacités de production. À l’heure de boucler ces lignes, le Roi n’avait pas encore accepté la démission de Charles Michel, mais il était fort probable que le gouvernement tombe en affaires courantes.

(...)