Le commerce extérieur avait été lourdement plombé par la crise sanitaire en avril et en mai, avec des baisses de 27% des exportations et de 30% des importations pour chacun de ces mois.

En juin, la baisse des exportations s'est limitée à 7,1% en comparaison avec le même mois de l'année précédente. Côté importations, le recul n'a été "que" de 13%.

"Si ces chiffres se confirment, on peut parler de redressement du commerce extérieur", commente la BNB.