Le premier train de marchandises en provenance de Chine est arrivé ce mardi 8 décembre au Trilogiport de Liège. La liaison ferroviaire de la plate-forme multimodale est désormais entièrement opérationnelle, ce qui lui permet d'être connectée au réseau ferroviaire mondial et de renforcer ses liens économiques avec la Chine. 

Parti le 18 novembre 2020 de Yiwu, base importante de l'e-commerce en Chine, le train de 600 mètres de long a déchargé ses marchandises après un voyage de plus de 12 000 kilomètres à travers sept pays. Les 41 conteneurs en provenance de Yiwu renfermaient des objets divers, comme des textiles, des pièces détachées ou du matériel hi-fi à destination de plusieurs pays européens, dont la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Espagne ou encore le Royaume-Uni.

"Cette connexion ferroviaire performante était une absolue nécessité", a commenté Emile-Louis Bertrand, directeur général du Port autonome de Liège (PAL). "Ces travaux ferroviaires confortent notre rôle de plate-forme multimodale combinant divers modes de transports (eau-rail-route). Le Port autonome de Liège et la Wallonie ont ainsi investi près de deux millions d'euros pour aménager cet accès ferroviaire jusqu'au terminal à conteneurs. Cette nouvelle liaison permettra d'attirer de nouveaux clients et investisseurs, d'augmenter l'attractivité de la plate-forme et d'accroître le potentiel de commercialisation du site."

Près de 2 000 emplois directs et indirects devraient être générés grâce à cette plate-forme multimodale. Environ 1 700 ont déjà ainsi été créés, estime le PAL. Un autre convoi est prévu pour fin décembre. A terme, l'objectif est de mettre en place un trafic régulier sur la ligne et de remplir les trains de marchandises dans les deux sens.