Le Tour de France a rapporté 33 millions d'euros à la capitale. Les Bruxellois ont fait une bonne affaire, merci à leurs dirigeants bien inspirés.... Pas vraiment.

– Chronique signée Etienne de Callataÿ, économiste en chef d'Orcadia Asset Management et professeur de finances publiques à l'UNamur.

" Le monde politique justifie ses investissements dans le sport professionnel par les retombées économiques, mais l’économie le contredit", développe Etienne de Callataÿ dans une chronique pour la rubrique Débats de La Libre.

" Bien sûr, il est bon que les pouvoirs publics encouragent la pratique sportive. Toutefois, le lien entre celle-ci et le sport-spectacle est loin d’être établi, même si le succès des Red Lions et des Red Panthers fait gonfler les rangs des équipes amateurs de hockey. Et petite illustration que la pratique du sport n’est pas la considération dominante, le budget en 2017 pour la promotion du vélo au quotidien à Bruxelles s’est élevé à un révélateur 100 000 euros."


À lire
ici >>>