L’intelligence artificielle est accessible dès maintenant. Pour des budgets tout aussi accessibles. Ne laissez pas passer cette opportunité de réinventer votre entreprise.

– Chronique de Manuel Pallage, directeur général de NSI

L'intelligence artificielle existait déjà il y a 30 ans. Ce qui a changé, c’est la puissance de calcul, l’accessibilité mais aussi la médiatisation extrême. C'est simplifié, je l'avoue, mais l'IA ne reste qu'un outil limité d'aide à la prise de décisions. C'est ce que je développais dans ma première chronique "Démystifier l'IA, c'est sans doute l'adopter".

Une IA pourrait aider au diagnostic un médecin, au verdict un tribunal, au recrutement une DRH... On peut continuer ainsi longtemps. Mais dépassons ces exemples caricaturaux, on trouve de très nombreuses possibilités de bénéficier de l’IA, aujourd’hui et avec des moyens (très) raisonnables.

On parle ici de mécanismes d’appoint simples qui vont intervenir dans l’automatisation/accélération de processus, dans l’atteinte de gains de productivité face à des tâches souvent répétitives, dans l’interaction en langage naturel avec les clients ou dans l’aide à la décision simple.

Voici quelques exemples de tels mécanismes:

L'IA documentaliste. La compréhension intelligente du contenu de documents (physiques ou électroniques) ouvre de larges perspectives dans l’amélioration de leur traitement. En les classant automatiquement (détecter quel est le degré d’urgence d’un courrier électronique par exemple) ou en les acheminant plus rapidement à la personne responsable du traitement (détecter qu’un email est une plainte liée à un problème de stock, …).

Ces mêmes algorithmes peuvent être exploités dans le cadre de systèmes de veille concurrentielle ou technologique. La reconnaissance du langage naturel a beaucoup à apporter dans les domaines de l’amélioration des processus et de gestion de la connaissance, et ce, dans des secteurs aussi variés que les administrations, la santé ou le monde industriel.

L'IA assistante. Disponibles en 24/7, d’humeur égale, capables de tenir des dizaines de conversations en parallèle, les chatbots sont des assistants idéaux qui peuvent décharger les services clients d’un support de première ligne. Ils accompagnent de manière efficace les utilisateurs lorsqu’ils doivent remplir des formulaires complexes, les guidant au fur et à mesure de l’encodage de manière pertinente.

Ils peuvent aider un voyageur qui a perdu un objet dans un transport en commun, accompagner le client d’une banque dans sa demande de crédit, etc. Les applications sont légions et leur succès tient plus en leur pertinence qu’en leur complexité.

L'IA prévisionniste. Les algorithmes de machine learning s’appuient sur un historique de données pour construire des prédictions, pour identifier des sous-ensembles de données atypiques ou pour créer des relations.

Il en découle de nombreux types d’applications : anticipation des pannes afin de planifier des entretiens, anticipation du nombre de poches de sang nécessaires dans un hôpital, identification de transactions anormales qui pourraient être frauduleuses, recommandation d’autres lectures susceptibles d’intéresser un utilisateur, adaptation du traitement d’un sol en fonction des paramètres de la parcelle et de la météo, etc.

L'IA surveillante. Les technologies de reconnaissance d’images, qui exploitent des algorithmes de machine learning, sont de plus en plus accessibles et peuvent être exploitées de diverses manières : drones surveillant des cultures et identifiant des plantes malades, monitoring automatisé de troupeaux ou encore contrôle de la qualité et détection de défauts sur des pièces dans des chaines de production.

L’IA est accessible. Aujourd’hui. Pour des budgets qui vous surprendront. Ne laissez pas passer cette opportunité de réinventer une portion de votre business.