Au milieu d'un marché automobile fortement touché par les confinements de Covid-19, qui ont provoqué une baisse sans précédent des ventes de voitures en 2020 (-20% en unités YOY), le marché mondial des VE a continué à se développer presque sans être ‘découragé’. Il est en bonne voie pour atteindre un taux de croissance de 25 % en 2020.

Le marché européen des VE, notamment, connaît une forte croissance cette année, devenant le principal moteur des ventes de véhicules électriques dans le monde. Au deuxième trimestre 2020, les parts de marché des VE dans l'UE ont atteint 7,2 % (véhicules électriques rechargeables + véhicules électriques à batterie), contre 6,0 % au trimestre précédent et 2,4 % à la même période l'année dernière. Une nouvelle poussée importante vers les VE est attendue au cours du second semestre de 2020, sous l'effet de réglementations plus strictes en matière de conformité aux normes de CO2, de changements dans la taxation et les subventions nationales sur les véhicules et d'une plus grande disponibilité de nouveaux modèles de VE "grand public". Par conséquent, l'Europe devrait prendre le dessus sur la Chine cette année en tant que premier marché mondial des VE.

Nous estimons qu'un million de VE seront vendus en Europe en 2020, soit près du double des unités vendues d'une année sur l'autre. Cela représente une part de marché de 8 % de l'ensemble des voitures vendues (contre 3,1 % en 2019). En 2021, nous prévoyons que l'Europe dépassera à nouveau la croissance mondiale des VE et que les taux de croissance des unités modèles seront encore de +75%. Nous sommes également en bonne voie pour atteindre nos prévisions actuelles, à savoir que plus de 40 % de toutes les voitures vendues dans le monde seront électriques d'ici 2030. Cela exclut toute vente supplémentaire qui pourrait provenir des véhicules électriques à pile à combustible.

Nous prévoyons que les voitures électriques à batterie (et non les voitures électriques à pile à combustible) continueront à dominer l'électrification des voitures. La densité énergétique des batteries devrait passer de 250 kWh/kg à 400 kWh/kg ou plus d'ici 2030. Cela améliorera encore la rentabilité globale d'un VE : le prix des batteries diminuera, ce qui permettra d'alléger les voitures et/ou d'augmenter leur autonomie. D'autres améliorations significatives de l'efficacité sont attendues dans le développement de groupes motopropulseurs, d'onduleurs, de moteurs électriques, de systèmes de gestion des batteries et de stations de recharge plus efficaces - tous des domaines d'investissement auxquels nous sommes fortement exposés en tant qu'investisseurs.

Outre les véhicules électriques à batterie, nous prévoyons également un avenir pour les véhicules électriques à pile à combustible à hydrogène, notamment dans les transports lourds pour les camions, les autocars de longue distance, les trains, les bateaux et, à long terme, même les avions. La baisse des coûts de production des piles à combustible a été assez spectaculaire depuis le début de ce siècle. Les coûts associés à un bus à pile à combustible ont été réduits de 65 % au cours des dix dernières années. Une réduction similaire des coûts des véhicules à pile à combustible semble très probable au cours de la prochaine décennie, grâce à l'hydrogène bon marché, "vert" et sans émission de carbone ainsi qu'à d'autres réductions des coûts des piles à combustible.

L'électrification de l'ensemble du secteur des transports offrant déjà une "opportunité unique" aux investisseurs, la "révolution des données automobiles" qui se produit simultanément ne fait qu'ajouter un autre changement transformationnel énorme - offrant de nombreuses opportunités d'investissement. Les fonctions d'assistance à la conduite et de connectivité, les mises à jour en direct et le traitement "embarqué" des données/vidéos automobiles permettront à terme de disposer d'un véhicule totalement autonome. De nouveaux modèles commerciaux seront créés autour de la mobilité partagée et des services de livraison, où les véhicules électriques entièrement autonomes seront intégrés de manière transparente dans les réseaux de transport, d'énergie et de TI intelligents.

Pour nous, en tant qu'investisseurs, c'est une période vraiment passionnante. Nous nous concentrons sur les entreprises les mieux positionnées qui couvrent toute la chaîne de valeur - de la construction de la voiture du futur à sa conduite. Nous considérons donc que la stratégie de mobilité intelligente de RobecoSAM est très bien positionnée pour bénéficier de ces opportunités de marché uniques.