Décideurs & chroniqueurs

Qu’il est difficile pour un travailleur ou un dirigeant de se défaire de sa divine voiture de société ! Voici que les choses pourraient enfin changer. La Chambre a approuvé le 28 février en séance plénière le projet de loi sur le budget mobilité. Et le législateur a décidé de frapper fort pour nous inciter à faire le saut. Le montant du budget de mobilité correspond au coût annuel brut total pour l’employeur de la voiture de société à laquelle il est renoncé (total cost of ownership). Cela inclut les charges fiscales et sociales ainsi que tous les frais liés à la voiture de société (frais de financement, de carburant…). Ce budget mobilité peut être affecté de trois manières.