Premiers à fermer, derniers à ouvrir. Des commerces, à la rentabilité parfois fragile mais tellement indispensables à la vie en société: l’ensemble du secteur Horeca est à genoux. Il saigne, à hauteur de 47 millions d’euros par jour. Il est vital de stopper l’hémorragie. 

Aujourd’hui, notre message est unanime : Nous ne voulons et ne pouvons pas rouvrir dans des conditions comme celles énoncées à titre d’exemple dans le « Livre blanc » (édité par Horeca Magazine) sans un accompagnement et un soutien majeur du gouvernement fédéral, régional mais également, local. 
Aussi nous avons pris l’initiative de nous rassembler entre professionnels de petite et moyenne taille du secteur HORECA pour cosigner cette proposition apolitique, mais celle-ci ne doit pas se faire au mépris des différences qui existent également au sein de notre groupe sous peine de mener à de nombreuses inégalités si les mesures sont appliquées à tous sans distinction. Nous ne faisons pas tous partie d’un même quartier, d’une même ville, nous n’avons pas tous le même type de clientèle, nous n’avons pas tous la même ancienneté, et enfin nous ne sommes pas tous dans la même situation parentale et financière. Si certaines mesures peuvent être appliquées à tous, la possibilité de réouverture demande à être étudiée en fonction d’une grille de lecture définie par des critères d’appartenance à certaines catégories. L’idée étant qu’il doit être laissé la possibilité de rester fermé le temps d’une reprise plus évidente avec des mesures de soutien plus fortes pour ces catégories qui n’ont pas d’autre choix. 
Enfin, nous espérons que les futures conditions de réouverture nous serons communiquées au plus tôt et surtout avec la plus grande clarté afin que celles-ci ne puissent être sujette à interprétation, et que nous puissions nous organiser au mieux. 

Niveau Fédéral et Régional 

• Création d’un Think-Thank totalement dédié à la gestion de crise de l’Horeca. 
• Réflexion sur une refonte du coût du travail adapté à la flexibilité et l’imprévisibilité du secteur Horeca. 
• Création d’un fond de soutien aux remboursements de crédits pour les sociétés en faillites dues à la crise. 
• Alignement rétroactif des mesures d’aides des différentes communautés par le biais d’un budget fédéral afin de ne pas aggraver la fracture économique Nord/Sud du pays. 
• Adaptation du principe du « Tax Shelter » au secteur Horeca. 
• Déresponsabilisation des communes et des commerçants sur le fédéral en matière d’épidémie. 
• Gel des procédures de suspension d’accès à l’énergie dues au non paiement de facture durant la crise. 

Cotisations sociales 

- Une dispense totale et automatique des cotisations sociales du 2e et 3e trimestre 2020 suivi par une cotisation minimale jusqu’à la fin 2021. Réajustés en 2022 (2018 également) avec possibilité d’étaler le payement des majorations sur 2 ans. 
- Prolongation du droit passerelle total pour ceux qui n’auront pas la capacité de rouvrir. 
- Prolongation du droit passerelle partiel le temps nécessaire pour ceux qui réouvrent. 
- Défiscalisation totale du droit passerelle. TVA et IPP 
- Supprimer ou étaler sur 24 mois le payement de la TVA du 1er trimestre. 
- Abaissement à 6% pour la nourriture et les boissons non alcoolisées et à 12% pour les alcools pendant 1 an. (à l’exclusivité du secteur Horeca) 
- Déductibilité à 100% des frais de restaurant pour les entreprises et l’événementiel. 

Travail

 
- Adaptation aux petites entreprises de la loi sur la suspension des délais de préavis. 
- Réduction significative des charges patronales sans répercussion sur l’accès à la sécurité sociale et à la pension pour les salariés. 
- Prolongation de l’accessibilité au chômage temporaire, en ce compris une possibilité hebdomadaire de retour au chômage temporaire si nécessaire. 
- Donner la possibilité de garder du personnel actif partiellement payé par le chômage. 
- Faciliter l’engagement de personnel via un plan Activa renforcé 
- Création d’un « chèque bistrot/resto » pour les salariés, 100% déductible pour les employeurs. 
- Accessibilité provisoire aux titres services et ALE pour les plus petites sociétés. 

Loyers 

- Actions pour la diminution ou la suspension provisoire des loyers commerciaux du secteur privé. 
➢ Soit via un décret fédéral de suspension des précomptes immobiliers, avec un budget alloué aux communes ayant les densités commerciales les plus fortes. 
➢ Soit en créant un incitant fiscal via le crédit d’impôt. 
- Prolongation des suspensions et diminutions des loyers commerciaux en provenance du secteur public. Banques et Assurances - Privilégier les prêts d’Etat à taux symboliques aux prêts bancaires et agrandir les conditions d’accès.
➢ Invest-Brussel : augmenter le montant accessible aux entreprises de moins de 50tpp et réduire les taux. 
- Imposer un geste des compagnies d’assurance ou déclarer la crise sous « catastrophe naturelle » 

Niveau Communal 

Les Communes doivent agir, nous attendons un réel engagement de leur part en tant qu’acteur local à taille humaine, via : 
- La création de cellules communales de crise pour tout type de soutiens aux commerçants. 
- Une application claire et transparente de toutes les règles. 
- Des décisions unitaires sur l’occupation responsable et respectueuse de l’espace public afin de ne pas créer de concurrence déloyale entre communes d’une même ville. 
Voici la liste des signataires : 
Liza Miller Le Pantin, Paul de Béthune Café Belga, Caroline Case Chez Musette, Lene Pauporte L’S Coffee Shop, Axel van Tuijn, Chuck Bindels, Bruno Bogaert Café Luxembourg, Bar du matin, Bar du marché, Café Tulipan, Thomas Coq Chez Franz, Café maison du peuple, Chez Richard, Jean-Louis Berlemont « de Bruxelles & d’Ailleurs », Andréanne MarcilBergeron Les Super Filles du tram, Emmanuel Simonis Caberdouche, Café La Biche, Ermitage saint-gilles, Yann Grappe, Mallory Saussus, Sadri Rokbani et Thomas Coq « Tortue », Haile Abebe Café Béguin et Toukoul, Damien Bouchery Bouchéry et Fauvette, Hugo Federico et Francesco Cury Racine et Petit Racine, Arnaud Mestdag Café La Famille et Restaurant La Meute, Jonathan Blanchart Groupe « Art Blanc » L’Amusoir, Le Chalet, La Cocotte Belge, Les Brasseries Goerges, Le Charlotte, Aux Deux Mondes, Colin Jean Luc Le Villance, Tissens, Le Petit Pont, Le Bistro de la Woluwe, Agathe Legrand et Gabriel Ejzenbaum Restaurant Holy Smoke, Serge Leblon Calmos, Denis Delcampe Le Tournant, Charlotte Résimont Toucan Brasserie et Toucan sur Mer, Alexandre Helson Maison Dandoy, Laurent Fruythof « Chez Alex », Harika Elie Chatelaine du Liban, David Huylenbroeck restaurant La Paulée Marie Pierre, Maxime Pain Living Room Bruxelles, Delphine Auffret et Alexis Louvencourt Le bain des dames, Hasan Eryuruk et Kemel Eryuruk brasserie Euro-London, Maxime Léonard, Camille Roy et Paulo Sahidet L’Amère à boire, Michaël Cordeiro Les Pénates, Lara Milan Le comptoir du Samson, Mariama Errami Tapatat, Vincent Philippot Restaurant Dolma, Xavier Lermusiaux, Goulven Dedonder, Gael Dedonder et Virginie Henry Le Murmure, le Ramdam et la Buvette ABÿ, Kevin Matthys Grap Wine Bar, Nicolas Van den Heede Grand Café, Carpe Diem, Café de l’opéra, Luan Vien et Julien Gasperazzo Grand Central, Pierre Rastoll Restaurant Houtsiplou, Matthieu Puillon L’Amour Fou, Robert Petitjean Le Chat-Pitre, Julie Belaen Chicago Café, Coralie Rutten Nabu et Tarzan, Alain Gagnaire Brasserie Couleur Cafe, Philippe D’hond Flip, Edouard Bidault Casco, Anne Servaty Rocky Pompadour, Olivier Claix Traiteur-Claix, Danaé de la Barra La Petite Production, Leopold van der Gracht Café des minimes, Nicolas Schneidt La Buvette et Le Café des spores, David Tordoir Le Wappers, Marion Henel Le Dillens, Isabelle Manneback et Fabrice Enthoven Le Dôme, Sophie Pereira Le Prélude, Batiste Lardeux Titulus cave à vin, Line Couvreur Les Filles, Laurence Lardot « Wine Fever », Christiane FauvilleTienpont Restaurant TRIBECA, Mathilde Hatte Le 203, Charlotte Bouillot L’Harmonium, Kamala Pinto Ferreira Dos Santos Luka, Vero et Gil du café Le Pub, Clémence Friedmann Garage à Manger, Damien Vanderhoeven et Agnès Depaue « Le Coriandre », Camille Pronzato et Jérémy Felsenburg Restaurant-Épicerie Fine Le Mangeoire, Caroline Anastasiades et Celio Dachy Le Patio d’été, L’équipe Le Canard Sauvage, Thuan Lam Woodpecker, La Laiterie, Stefano Bedani, Pierre Millour et Thuan Lam Chez Ta Mère, Davide Ribiero AMI, Sylvie Beeckman et Sandrine Leblanc Wybeck, Hanna Bonnier Le Phare du Kanaal, Marion Chateau Bistro Madame, Thierry Pauwaert Brasserie Titanic, Jérémie Thirionet Chez mon ex, Jane Haesen Jane’s, Jalal Pousseur et Johnny Maffait LaPompe, Perrine Benhaim Les Gastrosophes, Nassim Khabazi KoKoB et De HAUS, Nicolas Arvanitis Quartier Latin, Antoine Pinto Belga Queen