Digital Omniprésent sur les réseaux sociaux ces derniers jours, le "10 years challenge" fait la joie des développeurs d'algorithmes d'intelligence artificielle. 

Très en vogue cette semaine, le challenge consiste à publier un cliché de soi récent accompagné d'une photo d'il y a dix ans. Si beaucoup se sont volontiers prêtés au jeu, cela n'est cependant pas sans conséquence. C'est ce que pointe du doigt l'auteure américaine Kate O'Neill dans une tribune du Wired. Selon cette dernière, ce nouveau phénomène offre des données supplémentaires concernant les utilisateurs qui pourraient représenter une aubaine pour les développeurs. 

Deux utilisations qui pourraient être faites de ces photos "avant/après" peuvent poser problème selon l'Américaine. Tout d'abord, les publicitaires pourront avoir recours à ces informations pour cibler les internautes dans leurs campagnes marketing. Ainsi, si vous avez pris quelques kilos au cours de ces années, vous pourriez être soudainement soumis à de nombreuses publicités pour des produits amincissants. Mais plus encore, cette rétrospective pourra vous porter préjudice puisque les compagnies d'assurance seraient aptes à se servir de ces données pour établir un nouvel indice de santé, sur base de ces dix années écoulées. 

Si Kate O'Neill met en garde contre les dérives de ce nouveau challenge, elle y voit surtout l'occasion de sensibiliser les internautes quant à l'utilisation qui est faite des données qu'ils choisissent eux-mêmes de livrer sur la Toile. Tout ce qui est partagé sur les réseaux sociaux est loin d'être privé. A bon entendeur...