Un pays asiatique veut interdire le bitcoin : un coup pour les millions d'investisseurs

Le projet de loi, l'une des politiques les plus strictes au monde à l'encontre des cryptomonnaies, criminaliserait la possession, l'émission, le minage, le commerce et le transfert de cryptoactifs.

Un pays asiatique veut interdire le bitcoin : un coup pour les millions d'investisseurs
©REPORTERS
La Libre Eco

L'Inde va proposer une loi interdisant les cryptomonnaies, imposant des amendes à toute personne faisant du commerce dans le pays ou détenant de tels actifs numériques, a déclaré un haut fonctionnaire du gouvernement à Reuters. Un projet de loi qui pourrait porter un coup aux millions d'investisseurs qui s'empilent dans cette classe d'actifs en plein essor.

Cette mesure s'inscrit dans le programme gouvernemental, qui prévoit l'interdiction des monnaies virtuelles privées telles que le bitcoin et la mise en place d'un cadre pour une monnaie numérique officielle. Les détenteurs de cryptomonnaies auraient jusqu'à six mois pour les liquider, après quoi des pénalités seraient prélevées.

Les responsables sont convaincus que le projet de loi sera promulgué, car le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi détient une majorité confortable au Parlement.

L'Inde deviendrait la première grande économie à rendre illégale la détention de cryptomonnaies. Même la Chine, qui a interdit le minage et le commerce, ne pénalise pas la possession.