Cette nouvelle forme d'art qui s'arrache pour des millions

Eco$tory | Depuis quatre ans, les œuvres d’art artificielles ou NFT, inondent la toile... et les salles de ventes. Un tweet, un GIF ou encore une image : on ne peut pas les toucher et pourtant, de plus en plus de NFT s’arrachent pour des millions d'euros aux enchères. Zoom sur un nouveau business très lucratif.

Cette nouvelle forme d'art qui s'arrache pour des millions
© Shutterstock
Fleur Olagnier
Le mois dernier, pour la première fois, une œuvre d’art numérique (NFT) a été vendue aux enchères pour la somme folle de 69,3 millions de dollars, soit 58 millions...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet