Pour la première fois, un pays veut adopter le bitcoin comme monnaie légale

Un projet de loi en ce sens sera soumis au Congrès dans les prochaines semaines, a déclaré le président Nayib Bukele Ortez dans un message vidéo lors de la conférence Bitcoin 2021 à Miami.

Pour la première fois, un pays veut adopter le bitcoin comme monnaie légale
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

"Le bitcoin permettra de créer des emplois et d'intégrer des milliers de personnes dans le circuit économique formel", assure le président du Salvador Nayib Bukele Ortez. Selon le responsable du fournisseur de services de paiement Zap, Jack Mallers, le Salvador sera ainsi le premier pays au monde à adopter le bitcoin comme monnaie légale.

Le bitcoin est la cryptomonnaie la plus connue. Il n'est pas contrôlé par une banque centrale, mais par un processus informatique décentralisé et très énergivore appelé "extraction de bitcoins". La cryptomonnaie est considérée comme une monnaie spéculative et est soumise à de fortes fluctuations de prix. Selon la plupart des experts, le bitcoin est donc totalement inadapté comme moyen de paiement. 

Le président du Salvador, Nayib Bukele Ortez, aime se présenter comme un chef d'État moderne et non conventionnel. Il est très présent sur les réseaux sociaux et aime donner des instructions à ses ministres via Twitter. Mais ses détracteurs considèrent le style de gouvernement autoritaire de l'homme de 39 ans comme un danger pour la démocratie. Par exemple, ils ont été consternés lorsqu'il a autorisé des soldats à défiler devant le parlement en février 2020. Il voulait ainsi faire pression sur les parlementaires pour qu'ils approuvent le financement de son concept de sécurité par un prêt. Lors des dernières élections parlementaires, son parti est devenu majoritaire.

Sur le même sujet