Attention à ces faux courriels d'huissiers de justice en circulation

Depuis deux semaines, de faux courriels circulent demandant de transférer une somme d'argent sur un compte des fraudeurs, avertit lundi la Chambre nationale des huissiers de justice (CNHB).

Attention à ces faux courriels d'huissiers de justice en circulation
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Ces faux courriels proviennent d'adresses électroniques piratées d'études d'huissiers de justice existantes et de la CNHB, laquelle conseille à tous ceux qui ont reçu un tel faux courriel de ne surtout pas payer et à ceux qui ont déjà payé de déposer plainte auprès de la police. Pour l'instant, la CNHB a connaissance de courriels au nom de la Chambre nationale des huissiers de justice elle-même, au nom de Colex, d'Agerant et de Modero, mais d'un seul courriel francophone similaire dans lequel on réfère à une étude d'huissier de justice néerlandaise inexistante.

La CNHB, en tant qu'instance professionnelle, rappelle qu'elle ne lancera jamais de procédure de recouvrement contre quelconque citoyen. Par ailleurs, les documents officiels, tels qu'une contrainte, ne sont jamais envoyés par courrier électronique à des particuliers. Un huissier de justice les livrera toujours au domicile. Si le destinataire n'est pas présent, l'huissier laissera un message. 

Un courrier frauduleux peut être signalé au point de contact central.