Quatre branches supplémentaires pour le câble sous-marin géant de Facebook et Orange

Le consortium 2Africa prévoit de déployer un câble sous-marin de fibre optique autour du continent africain.

Quatre branches supplémentaires pour le câble sous-marin géant de Facebook et Orange
© Shutterstock
La Libre Eco

China Mobile International, Facebook, MTN GlobalConnect, Orange, stc, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC, réunis au sein du consortium 2Africa, construisent un câble sous-marin géant tout autour de l'Afrique afin d'améliorer l'accès à internet de ce continent et du Moyen-Orient. C'est le plus grand projet de câble sous-marin au monde.

Les entreprises partenaires viennent d'annoncer l'ajout de quatre nouvelles branches, qui étendront la connectivité de 2Africa aux Seychelles, aux Comores et à l'Angola. Elle permettront également de créer une deuxième station d'atterrissement dans la région sud du Nigeria.

Récemment, une extension du câble vers les îles Canaries avait déjà été communiquée.

Mise en service en 2023

À l'issue du projet, en 2023, 2Africa comptera au total 35 stations d'atterrissement - hub d'où partent et arrivent les fibres optiques - réparties dans 26 pays. Les prestataires de services locaux obtiendront alors des capacités par le biais de data centers neutres, ou de stations d'atterrage en libre accès.

"La majeure partie de l'étude du tracé sous-marin est à présent terminée, explique le consortium dans son communiqué. ASN (Alcatel Submarine Networks, NldR)a lancé la fabrication du câble et la construction des répéteurs dans ses usines de Calais et de Greenwich afin de déployer les premiers segments dès 2022",

A noter que la liaison terrestre égyptienne, l'un des principaux segments du câble 2Africa reliant les stations d'atterrissement des mers Rouge et Méditerranée, a été achevée en avance sur le planning.

Sur le même sujet