Cryptomonnaies : les Belges de bit4you dépassent le milliard d’euros en volume de transactions

Lors des six derniers mois, la plateforme belge de stockage et d'échange de cryptomonnaies bit4you a poursuivi sa forte croissance. Elle cherche aujourd'hui de nouveaux partenaires pour s'étendre sur d'autres marchés.

François Thys
En l'espace de six mois, elle se targue d'avoir doublé le nombre de ses utilisateurs, passant de 10 000 à 20 000 clients.
En l'espace de six mois, elle se targue d'avoir doublé le nombre de ses utilisateurs, passant de 10 000 à 20 000 clients. ©Shutterstock

Considérées par certains comme une tendance passagère, les cryptomonnaies continuent de s'imposer peu à peu dans la société. Les entreprises spécialisées dans leur gestion connaissent d'ailleurs une belle croissance. C'est notamment le cas de bit4you, plateforme belge d'échange de monnaies numériques. En l'espace de six mois, elle se targue d'avoir doublé le nombre de ses utilisateurs, passant de 10 000 à 20 000 clients.

Une croissance qui pousse désormais ses dirigeants à regarder plus loin vers l'avenir. "Une importante levée de fonds effectuée cette année auprès des investisseurs nous permet de préparer notre plan de croissance à l'étranger. Nous espérons obtenir des licences pour opérer aux Pays-Bas et en France dans les prochains mois. Le Luxembourg et l'Allemagne font aussi partie de nos plans d'expansion. Nous poursuivons également le développement technique de la plateforme d'échange : nous comptons, par exemple, ajouter plusieurs nouvelles cryptomonnaies, tout en conservant un choix raisonné fondé sur des critères de conformité juridique, de liquidité et de projet sous-jacent sérieux", explique son CEO Sacha Van Damme.

A la recherche de nouvelles alliances

A terme, bit4you souhaite s'imposer comme "la plateforme européenne préférée des investisseurs pour les transactions en cryptomonnaies". En 2021, elle a d'ores et déjà franchi le cap du milliard d'euros en volume de transactions.

"Pour continuer à nous faire connaitre et faciliter l'accessibilité de notre plateforme, nous cherchons des partenariats. Par exemple avec des banques ou des fintechs pour intégrer nos services à leurs applications", conclut Marc Toledo, CFO de l'entreprise.

Sur le même sujet