Le premier fonds de capital-risque belge dédié aux jeux vidéo vient d'être créé

Howest, De Cronos Groep et BNP Paribas Fortis sont à l'origine de ce nouveau fonds d’investissement nommé ForsVC.

La formation de l’école supérieure courtraisienne Howest a été élue meilleure formation de conception et de développement de jeux vidéo au monde.
La formation de l’école supérieure courtraisienne Howest a été élue meilleure formation de conception et de développement de jeux vidéo au monde. ©Howest
Fleur Olagnier

Le tout premier fonds de capital-risque belge dédié aux jeux vidéo vient d'être créé par l'université de sciences appliquée Howest, De Cronos Groep et BNP Paribas Fortis.

Cette initiative intervient dans un contexte où le nombre de start-up créatives dans le domaine des jeux vidéo ne cesse de croître sur le territoire belge. D'ailleurs, la formation Digital Arts and Entertainment de l'école supérieure courtraisienne Howest a été récemment élue, pour la troisième fois, meilleure formation de conception et de développement de jeux vidéo au monde. Ce classement a été élaboré par la communauté d'artistes numériques The Rookies.

Ainsi, dans un secteur en pleine croissance mais encore naissant, le nouveau fonds d'investissement ForsVC dédié à l’industrie belge du gaming veut fournir du capital à des entreprises de jeux vidéo prometteuses, afin qu’elles puissent développer leurs créations tout en payant des salaires compétitifs.

Un tiers des étudiants partent à l'étranger

"Environ un tiers de nos étudiants partent à l'étranger une fois leurs études terminées, affirme Lode De Geyter, directeur général de Howest. Avec ForsVC, nous voulons créer le cadre adéquat pour transformer le 'brain drain' actuel en un 'brain gain'. Nous devons faire en sorte que nos étudiants internationaux se mettent au travail en Belgique, dans nos studios locaux, plutôt que de laisser partir nos talents locaux à l'étranger".

Pour ses premières années, le fonds ForsVC est doté d'un capital de 10 à 15 millions d'euros pour prendre une participation (minoritaire) dans les studios de jeux vidéos, ou investir dans des jeux individuels prometteurs. "Pour la réalisation de leurs propres productions de jeux vidéo, la plupart des studios sont obligés d'exécuter des projets B2B pour d'autres secteurs, explique Dirk Deroost, administrateur délégué du groupe informatique Cronos. Cependant, il ne faut pas que la prise en charge de projets B2B freine la réalisation de leurs propres créations. Une injection de capital de ForsVC nous permet de garantir un flux de travail constant dans ces studios".

ForsVC va débuter avec un premier closing qui permettra de lever 6,5 millions d’euros, via des partenaires institutionnels et des family offices.

Sur le même sujet