Netflix refuse de payer pour le trafic de données supplémentaire causé par son Squid Game

Netflix paie une redevance sur son marché d'origine américain, mais nulle part ailleurs.

Netflix refuse de payer pour le trafic de données supplémentaire causé par son Squid Game
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Netflix refuse de payer pour le trafic de données supplémentaire causé par la popularité de séries telles que Squid Game. Un fournisseur d'accès Internet sud-coréen l'avait exigé. En raison de la popularité croissante des plateformes de streaming, de plus en plus de personnes regardent des séries via l'internet, ce qui entraîne un trafic de données supplémentaire. La société coréenne poursuit maintenant Netflix pour réclamer une compensation pour l'utilisation de son réseau. La société estime que Netflix doit payer 27,2 milliards de wons (environ 20 millions d'euros) pour la seule année dernière, ont rapporté précédemment les médias locaux. Cela représenterait environ 6 % des recettes de l'entreprise de télécommunications. Et ce, avant même que Squid Game ne soit placé sur la plateforme.

L'impact financier direct d'une redevance d'utilisation du réseau sur Netflix n'est pas clair. Quoi qu'il en soit, la plateforme de streaming craint de connaître une croissance exponentielle et que les FAI du monde entier lui emboîtent le pas. Netflix paie une redevance sur son marché d'origine américain, mais nulle part ailleurs. Les créateurs de contenu coréens paient les fournisseurs de télécommunications coréens.

Squid Game, un thriller sud-coréen sur un groupe de personnes qui jouent à des jeux d'enfants pour sauver leur vie, a été regardé par un nombre record de 142 millions de personnes sur Netflix au cours des quatre premières semaines suivant sa diffusion. Après la sortie de la série sur Netflix à la fin du troisième trimestre, le battage médiatique a rapidement commencé.

Sur le même sujet