Appuyer la place des femmes dans le numérique : "C’est un peu une guerre, mais ça vaut la peine de la faire"

Face à une dramatique sous-représentation des femmes dans le numérique, le temps de l’action est venu.

BeCode, dirigée par Karen Boers (1ère à gauche), a déjà formé près de 2 000 personnes, dont 28 % de femmes.
BeCode, dirigée par Karen Boers (1ère à gauche), a déjà formé près de 2 000 personnes, dont 28 % de femmes. ©Becode
En parler, c’est bien. Mesurer la réalité de terrain, c’est bien aussi. Mais passer à l’action, c’est nettement mieux...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet